Taille des arbres

Tout d’abord il est bon de savoir que l’arbre n’a pas besoin de l’homme pour se développer. Cependant, si vous le souhaitez, la meilleure période pour tailler vos arbres est l’hiver. A cette époque de l’année l’arbre concentre son énergie dans le système racinaire ce qui nous laisse le champs libre pour le tailler. De manière général la taille s’opère sur des petits diamètres de branche. Plus la plaie est importante plus l’arbre mettra du temps à cicatriser ce qui facilitera l’entrée aux ravageurs (champignons, insectes). Une fois les ravageurs installé, il devient très difficile voir impossible (notamment certains champignons) de s’en débarrasser.

Attention, l’étêtage d’un arbre est très mauvais. Chaque branche est guidée par son bourgeon terminal (apex), le couper déstructure la morphologie de l’arbre. Il essayera sans cesse de compenser en réitérant de nouvelles têtes potentielles. Réduire les arbres d’un tiers ou de moitié sont à proscrire car : les coupes de gros diamètres accélèrent la mort de celui-ci, car les plaies sont la porte ouverte aux champignon. Comme dit précédemment, l’arbre va compenser en réitérant de nombreuses branches qui vont grossir avec les années. Celles ci sont ancrées sur des plaies ce qui provoque des fragilités mécaniques(risque de casses de branches). Pour votre sécurité l’élagueur doit intervenir tous les 3 ans maximum.

Différentes tailles sont possibles :

La taille d’entretien :

Elle consiste à couper le bois mort, à éclaircir l’intérieur de l’arbre. Nous anticipons la croissance de l’arbre, cela nous permet de sélectionner des branches, couper celles qui se touchent, celles qui vont produire du bois morts…

La taille d’entretien peut se pratiquer tous les  ans, cependant nous recommandons de le faire tous les 3 ans.

La taille de réduction :

Elle permet de contenir l’arbre, dans sa hauteur et dans sa largeur. Nous réduisons la branche après sélection d’un tire sève ou sur prolongement.

 

Taille de formation :

Elle se pratique sur de jeunes sujets, elle permet d’harmoniser l’arbre en gardant une architecture claire avec une tête principale et des charpentières.

Taille d’architecture :

Elle consiste à donner une forme non naturelle à l’arbre. En général se sont des tailles en tonnelle, ou tête de chat comme on peut le voir sur les mûriers, les platanes…